SILEX AND THE CITY : le dénouement totalement idiot ?

SILEX AND THE CITY

Dessinateur et scénariste JUL

Silex and the city, c’est 6 albums et 135 épisodes de 3 minutes sur Arte.

Les épisodes se passent 40000 ans avant J.C. C’est le quotidien d’une famille les Doctom (Blog: le père, Spam: la mère,Web: la fille aînée adolescente, url: le fils cadet). Les épisodes abordes les problématiques d’aujourd’hui (le terrorisme, le cancer…) et des sujets plus légers voir ridicules(la grossesse, les paparazzis…).

J’irai droit au but autant j’ai adoré la version animée sur Arte, autant j’ai été déçue par la bande dessinée. C’est une excellente chose que JUL soit passé de la version papier à la version animée. Avoir donné une voix et des mouvements aux personnages renforce leurs traits de caractères et leur personnalité.

J’ai souvent eu des sourires avec la version animée mais pas de gros éclats de rire.  Je ne crois pas que cela soit fait pour ça. Je crois plutôt que le but de cette série est de nous faire réfléchir sur notre époque. Silex and the city retranscrit notre société à l’aire préhistorique point. La bande annonce de la série animée est franchement fabuleuse.  Vraiment j’ai une préférence pour l’animée.

La version papier par contre me laisse perplexe. Je trouve certaines liaisons « hier » et « aujourd’hui »  tirées par les cheveux.  Parfois trop de décalage. Si il y a de l’humour dans cette série, ce n’est pas le mien.

Pour le dénouement totalement idiot; je ne dirais pas idiot mais un peu plat. La réalité reste la réalité. Peut-être pas trop marrant. Un constat. Allons nous aussi disparaître comme les dinosaures ? Resterons nous solidaires dans l’adversité ? C’est le questionnement de Silex and the city

Version bande dessinée ou animé, à vous de vous faire votre propre opinion. A lire ou à voir. La rédaction est en attente de vos commentaires sur le sujet…

 

 

 

 

« Occupied » une série norvegienne

OCCUPIED

 Un polar norvégien de Jo Nesbø

Occupied :  Dans un futur proche, la Russie occupe la Norvège avec l’assentiment de l’UE pour s’approprier son pétrole.Un thriller politique en dix épisodes. 

Le début, Jesper Berg, Premier ministre norvégien du parti écologiste « Énergie nouvelle » (Ny Kraft), annonce que le pays, après avoir exploité durant des décennies le pétrole offshore qui a fait la richesse de la Norvège, désire abandonner l’exploitation des énergies fossiles pour lutter contre le changement climatique. Après l’avoir annoncé en direct à la télévision lors de l’inauguration d’une centrale au thorium, Jesper Berg est enlevé par un commando sous les yeux de son garde du corps, Hans Martin Djupvik et du journaliste d’investigation, Thomas Eriksen

Les épisodes 1- Avril et 2- Mai sont accrocheurs 

L’atmosphère est pesante, mal saine. Cela met mal à l’aise car l’occupation passive peut rappeler par exemple, l’invasion de la France par les Allemands sous la gouvernance du Maréchal Pétain sous Vichy.  Cette série peut offusquer la Russie, c’est évident. Car elle peut également faire allusion au conflit russe avec l’Ukraine ou d’autres conflits. Cela peut faire référence à toutes formes de colonisation passive. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit là d’un thriller politique alors rien d’étonnent.

Dans cette série les protagonistes doivent soit résister ou collaborer. Certains norvégiens voient cette présence Russe comme une aubaine économique. Puisque la Norvège représente dans ce thriller un pays en crise et fragilisé. Pour d’autres cette présence représente une menace qui va progressivement et insidieusement les amener à être envahi.  Le non respects d’accords signés entre les deux pays est le début du conflit.

Cela fait peur car Occupied rappelle que de nos jours l’occupation insidieuse d’un pays par un autre n’est pas surréaliste mais peut devenir une réalité qui glace le sang. Aucun pays n’est à l’abri de cette possibilité. Un polar bien réaliste.

Un pays isolé, fragilisé, abandonné par tous les autres et envahi, colonisé par un autre cela n’est pas nouveau. Cela s’est passé hier, se passe aujourd’hui et se passera demain. Un quotidien politique. Une forme de banalisation. Une acceptation collective.

La richesse d’un pays, un intérêt pour un autre, c’est vieux comme le monde. Un éternel recommencement. Et pourtant on ne peut pas être insensible à cette série. On se demande où cela va mener. Qui seront les résistants ? Les opportunistes ?

Cette série mène à la réflexion.  L’histoire sert-elle de leçon ? Est-ce que la nature de l’humain est ainsi faite? (…)

Occupied  est une série à découvrir, il faut voir les autres épisodes pour savoir si le dénouement totalement idiot sera présent ensuite ou pas.

En tout cas ce polar me fascine déjà au bout de 2 épisodes, signe que la série interpelle. Je la recommande  donc.

Sans fin pour LES MYSTÈRES DE LAURA

Les mystères de Laura 

« Le dénouement totalement idiot » ou pas de la série Les mystères de Laura n’aura pas lieu. Les inconditionnels de la série ne connaîtront jamais la fin puisque qu’il n’ y aura pas de 3ème saison; la chaîne NBC a décidé de ne pas continuer à produire cette série.

Les mystères de Laura sont classés dans la catégorie série policière mais c’est plutôt les péripéties de la vie de Laura Diamond (Debra Messing) personnage principal de la série sur fond de série policière. Laura Diamond est détective au sein de la NYPD, C’est une jolie rousse pétillante quinquagénaire divorcée mère de jumeaux. Et son supérieur hiérarchique n’est autre que son ex-mari, le lieutenant capitaine Jack Broderick (Josh Lucas). C’est deux là sont divorcés car Jack a trompé Laura avec une autre femme. Laura essaye de concilier tant bien que mal sa vie professionnelle et sa vie familiale.

Merci au personnage de Laura. Les femmes qui ont du mal à gérer vie familiale et vie professionnelle déculpabilise en regardant la série. Laura est parfois débordée, dépassée mais malgré tout elle assure. On peut s’identifier à elle, c’est le but et ça le fait. 

Laura rencontre Tony Abbott (Neal Bledsoe) un cuisinier hors pair, il paraît être l’homme idéal pour Laura. Mais voilà Laura se rend compte qu’elle aime toujours Jack, lorsque celui-ci passe à côté de la mort. Laura se sépare alors de Tony pour essayer de reconquérir son ex-mari. Mais voilà Laura n’avait pas prévu une chose …

Entre temps Jack a rencontré une autre femme Jennifer Lambert (Jenna Fischer). Et celui-ci annonce à Laura qu’il veut demander en mariage Jennifer.

La saison 2 s’arrête  sur cette scène :  Laura supplie Jack de ne pas demander Jennifer en mariage et de bien vouloir essayer de sauver leur couple. Et Jennifer arrive à ce moment là.

Un moment pathétique qui ne colle pas du tout avec le personnage de Laura. Ça sonne faux. Ça donne mal aux oreilles. Laura le dindon de la farce !!! Waou ! Et bien on ne saura pas. DOMMAGE

Les derniers épisodes sont bâclés, vite expédiés, c’est mal ficelé. Ce qui je pense a nuit à la série. Ce qui peut expliquer la chute de l’audience de la série aux Etats-Unis. Le personnage de Jennifer arrive comme un cheveux sur la soupe. Ce personnage est creux, mal présenté dans la série.

De toute façon pas trop de déception pour cette fin avorté car cela ressemble à du déjà vu. Les autres personnages principaux sont aussi attachants que le personnage de Laura. C’est surtout cela qui va manquer. 

bye bye les mystères de Laura.

 

 

Sonic the Hedgehog: le hérisson le plus rapide

1991, les débuts de la petite mascotte de l’éditeur de jeux SEGA, la principale concurrente de Nintendo dans les années 90, le hérisson bleu nommé Sonic.

C’est cette année que sort Sonic 1 sur MegaDrive/Genesis. A cette époque, il s’agissait du jeu vidéo le plus rapide jamais créé. Sortiront ensuite de nombreux opus qui ravissent les fans depuis 25 ans.

L’histoire est simple. Sonic, le hérisson bleu plus rapide que le son, doit sauver les animaux des griffes du Dr Eggman, un génie scientifique au QI de 300 qui cherche à asseoir sa puissance sur le monde de notre héros.

Plus tard, les aventures du hérisson se dérouleront sur Terre, où il devra rassembler les 7 émeraudes du chaos pour atteindre une puissance phénoménale et battre Eggman et ses machines toujours plus puissantes.

L’histoire n’est pas passionnante, certes. Mais ce que les fans aiment, c’est le gameplay, ou en bon français, le style de jeu. Il est rapide, fluide, acrobatique sans atteindre une difficulté qui dépasse l’entendement.

D’ailleurs, les speedruners, joueurs dont le but est de finir le jeu le plus vite possible peut importe la méthode tant qu’elle est autorisé par la console, s’en donnent à coeur joie. Car en plus du gameplay rapide, de nombreux bugs, erreurs de programmation, ont été découverts permettant de réaliser des choses folles sur le jeu.

En plus des jeux vidéos, le hérisson à été montré au public sous d’autres formes, telles que les objets de collection, les albums de musique des jeux, les bandes-dessinnées et un dessin animé : Sonic X.

Malheureusement, on peut considérer que la série est morte après Sonic Lost World, sorti en 2014. Les jeux sont trop semblables à des jeux Mario, Nintendo ayant la mainmise sur SEGA.

La rédaction espère que cet article vous aura plu et que vous aurez envie de découvrir plus amplement cette série malgré un dénouement totalement idiot pour le petit hérisson.

PLATINUM END : fait d’or et de platine

PLATINUM END

Le scénariste TSUGUMI OBHA et le dessinateur TAKESHI OBATA créateurs du célèbre manga DEATH NOTE viennent de sortir un nouveau joyau, une pépite PLATINUM END.

Le début de l’histoire Mirai, un jeune garçon qui a perdu tout espoir en la vie décide de se suicider en se jetant du haut d’un building. Mais juste avant qu’il ne touche le sol, un ange, appelé Nasse, le rattrape au vol et lui sauve la vie. Elle lui offre alors la possibilité d’obtenir de puissants pouvoirs, promesse d’une vie meilleure…Mais en acceptant, Mirai découvre qu’il participe désormais à une compétition mortelle…

Mon avis :

«Le dénouement totalement idiot» il n’est pas là car une seule envie vient , lire le prochain chapitre.

L’enfance douloureuse de ce garçon fait de lui un personnage en souffrance, abîmé.

Un personnageà qui on a envie de donner le bonheur mais c’est à lui de le découvrir et le savourer.

Un garçon parfois plus ange que son ange. Un personnage plein de sagesse et de principes. Avec des vœux simples :

« Mais moi je veux un bonheur simple… Avoir un toit pour dormir…Et ce qu’il faut pour manger… Aller à l’école…Et ensuite trouver un travail…Puis un jour…Partager ma vie avec la personne que j’aime…Et fonder une famille heureuse… »

Mirai

Et dans ses baguages, Mirai a le souvenir d’une mère qui lui a transmis tous les outils pour qu’il soit heureux. A lui d’apprendre à s’en servir.

Mais ATTENTION , nous ne sommes pas là dans le monde merveilleux des bises nounours. Des scènes de violences et sanguinaires, tu trouveras.

Mirai est parmi les élus ; il va lui falloir se battre et lutter ferme. Et surtout rester vivant.

J’ai lu le chapitre 1 : Le cadeau d’un ange ; le chapitre 2 : Le désir des hommes  et le chapitre 3 : Le héros justicier.

Et vite, vite, vite, je vais aller lire le chapitre 4 : Celle que j’aime.

Autre avis :

« Des planches superbement exécutées et détaillées »

Le Monde

VA CHERCHER LE BONHEUR

VA LIRE PLATINVM END

Sword Art Online : Le succès venu du Japon

Sword Art Online, la série de romans à succès, adapté en manga, en animé et même en jeu vidéo, créé par Reki Kawahara en 2009. Et le Domaine des Séries a le plaisir de vous présenter cette série qui n’a pas le dénouement totalement idiot.

Au cours de cette série, vous allez suivre les aventures de Kirito, un jeune lycéen en classe de seconde au cours de l’année 2023. A cette époque, la technologie en terme de jeu vidéo a grandement avancé grâce à l’arrivée de la réalité virtuelle avec immersion totale, permise par un casque nommé le Nerve Gear. Cet outil a été spécialement conçu pour un MMORPG (jeu de rôle en ligne) nommé Sword Art Online, un jeu très attendu se déroulant dans la forteresse virtuelle d’Aincrad.

Mais le jeu se révèlera être un piège mortel. A sa sortie, 10 000 joueurs se connectent, dont Kirito qui a participé à la phase de test du jeu et que le connaît déjà partiellement. A la fin de la journée, les joueurs veulent se déconnecter du jeu mais ne peuvent pas, le bouton de sortie ayant été supprimé ! Vient alors un message du créateur leur indiquant que la sortie leur est impossible tant que le jeu n’est pas terminé. Toute mort dans le jeu entraîne une mort dans la réalité et toute tentative extérieure du retrait du casque se solde aussi par la mort. S’en suit alors 2 longues années au cours desquelles Kirito, Asuna, une jeune fille rencontrée dans le jeu qui deviendra sa petite amie, et les autres joueurs de la ligne de front lutteront pour leur vie et finir ce jeu maudit.

Le premier opus ayant été un franc succès, s’en suivra d’autres épisodes sur d’autres jeux tels qu’ Alfheim Online qui sera le jeu de référence pour la série et le jeu de tir Gun Gale Online.

La rédaction espère que cet article vous aura plu et qu’il vous aura donné envie de vous plonger dans cet univers aussi actuel que futuriste. Nous vous donnons rendez-vous pour un prochain article dans le Domaine Des Séries.

ESPRITS CRIMINELS : UNITÉ SANS FRONTIERES

ESPRITS CRIMINELS : UNITE SANS FRONTIERES

C’est une saison 1 et 13 épisodes
C’est aussi la deuxième série dérivée d’Esprits Criminels
Et c’est donc une série policière.

 

ACTEURS PRINCIPAUX
Gary Sinise :  agent spécial superviseur Jack Garrett, chef d’unité international
Alana de La Garza :  agent spécial superviseur Clara Seger
Daniel Henney :  agent opération spécial Matthew « Matt »            Simmons
Tyler James Williams : Russ « Monty » Montgomery, analyste technique
Annie Funke :  Dr Mae Jarvis, médecin légiste

SAISON 1 EPISODE 10
Pretorius (Uqiniso)

SYNOPSIS
Johannesburg (Afrique du Sud) ; deux frères Timothy et Brandon Smith (ressortissants américains) passent des vacances chez leur tante qui tient un bar. C’est la fermeture. Les frères sont enlevés par un homme portant un masque (squelette d’une tête d’animal avec des cheveux). Timothy est retrouvé mort, il a un pieux planté au milieu du front, il a le corps recouvert d’argile blanche et des traces de griffes profondes sur le corps et la langue coupée en deux dans la longueur. Etrange ! Pourquoi ce rituel. Pour quelles raisons l’avoir tué ? L’autre frère est lui toujours porté disparu. Les agents de l’unité spécial sont envoyés là-bas. L’équipe découvre qu’un mois auparavant une jeune femme Lara Bosch a été assassinée de la même manière ; Mais à ce moment de l’enquête ils ne connaissent pas le lien entre les deux affaires…
Pour découvrir la suite il faut regarder l’épisode.

IMPRESSION
Je n’avais regardé aucun épisode de cette série et j’ai pris cet épisode au hasard pour la découvrir (en replay).
Si j’ai tenté ma chance c’est parce que j’ai adoré la série Esprits Criminels et qu’ici j’y ai retrouvé un comédien phare de cette série Gary Sinise. Et également retrouvé une autre comédienne Alana de La Garza, comédienne principale d’une autre série Forever.
Je pense qu’il faut apprendre à se familiariser avec cette nouvelle équipe.

CET EPISODE NE M’A PAS TOTALEMENT CONVAINCU. Il me faudra surement en regarder d’autres pour adhérer ou pas, à suivre…Pour le coup, le dénouement totalement idiot est dans cet épisode.

MAIS

A VOUS DE VOUS FAIRE UNE OPINION

LE MYSTÈRE HERCULE POIROT

 

Pourquoi regardons-nous HERCULE POIROT   ? 

Oui, certes c’est Agatha Christie qui a crée le personnage (en 1920)  mais cela peut-il suffire ?

Déjà ! Qui est Hercule Poirot ?

Né en Belgique à une date indéterminée, Hercule Poirot est retraité de la police belge, où il a occupé les fonctions de chef de la sûreté à Bruxelles. Pendant la première guerre mondiale, son pays est occupé par les Allemands ; blessé à une jambe, il est évacué avec d’autres réfugiés dans la petite ville anglaise de Styles St Mary .
Désormais il vit à Londres en Angleterre et exerce en tant que détective privé. Durant les années 30, sa réputation d’enquêteur hors pair est internationale et de nombreuses personnes font appel à lui pour percer des mystères (souvent des assassinats) que la police n’a pas su résoudre.

Le rôle d’Hercule Poirot a été interprété sur le petit et grand écran entre autre par Albert Finney, Peter Ustinov, Ian Holm, Tony Randall, Alfred Molina et en dernier David Suchet.

La série qui m’intéresse ici. Et celle où David Suchet a interprété le rôle de Poirot de 1989 à 2013. Cette série télévisé d’Hercule Poirot, c’est 13 saisons avec 70 épisodes Preuve que la série est un succès.

Mais pourquoi un tel succès ?

C’est une série sûrement «Has been» pour les moins de 40 ans. Mais la série plait. Pourquoi donc ?
Le HÉROS n’est pas vraiment un sexe-symbole, donc on ne regarde pas la série POIROT pour les jolies yeux de l’interprète, ni pour son étrange moustache.
Même si il est SO BELGE avec ces dames, toujours avenant et courtois. Et même si il donne de précieux conseils à Hastings (ami et partenaire) pour plaire à la gente féminine, comme si il était expert en la matière. Ce n’est pas le tombeur de ces dames.
Et il n’a même pas l’humour Belge !
Il ne faut pas non plus compter sur des scènes d’actions à gros budget. Ce n’est pas ça qui attire le spectateur ici.
Peut-être ce côté rétro des années 20 qui n’est pas pour déplaire à tout le monde.
Avec ces jolies tenues élégantes, une collection fantastique de chapeaux plus étonnant les uns que les autres et une diversité de costumes très chics et SO BRITICH. Peut-être ? Mais cela peut-il suffire ?

Comment peut-on rester absorbé par un épisode ?

Il n’y a pas effusion de sang, rien de trash, ni gore. C’est plutôt un long fleuve tranquille. Et pourtant ceux qui aiment, regarde l’épisode jusqu’à la fin.
Mais oui ! c’est bien sûr ! L’ÉNIGME. Pour le dénouement totalement idiot, il ne faut pas compter sur lui.
Qui a tué ? Pourquoi ? Comment ?
Est-ce le colonel moutarde ? Mlle Rose ? Mme Blanche ? Révérant Olive ? Professeur Violet ?
Seul POIROT devine qui et pourquoi ? Ses cellules grises sont plus rapides que l’éclair.
Et c’est vrai, je n’ai jamais résolu l’affaire.
IMPOSSIBLE de deviner qui est le coupable avant le dénouement de la fin.

Et oui Watson !

Hercule Poirot est une énigme à lui tout seul.